La Loma Grande, Quito

Le quartier: au coeur de Quito
La calle Liceo est une petite rue adjacente à la rue principale (Calle Rocafuerte) du quartier calme et résidentiel de la Loma Grande (= grande colline), par ailleurs bien pourvu en boutiques et restaurants sympathiques.
L’immeuble est situé à proximité de tous les lieux historiques et artistiques de la ville qui vont des débuts de l’occupation espagnole (16e siècle) jusqu’à la modernité en passant par le Baroque, l’art nouveau et l’art déco. Au Museo Municipal de Arte e Historia, vous pourrez apprendre à connaître l’histoire de Quito depuis la période antérieure à l’arrivée des Incas jusqu’à aujourd’hui. Le musée Casa del Alabado est spécialisé dans l’art précolombien, c’est à dire antérieur à la conquête par les Espagnols (1526). A voir aussi sur l’histoire de l’art équatorien jusqu’à nos jours Le Museo del Banco Central del Ecuador.
Le centre de la ville est sans autos le dimanche. On peut s’y déplacer en vélo ou à pied et y assister à toutes sortes de spectacles de rue.
Pour sortir le soir, il suffit de traverser le centre historique jusqu’au quartier de La Mariscal où se trouvent restaurants et disco’s.
Plus au nord et autour du parc La Carolina s’étend le quartier d’affaires et résidentiel.

Vous pouvez vous faire une idée de la calle Liceo et de la calle Rocafuerte en regardant la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=acJnuIkxrAs


Situation, climat, faune et flore
Quito, ville classée au patrimoine de l’UNESCO depuis 1978, se situe à une altitude de 2800m au centre d’un plateau étroit de 5km sur 60km de long, au nord de la chaîne des Andes et à la limite d’une région de superbes volcans éteints dont le plus proche est le Pichincha (4900 m)
L’altitude et la situation tropicale de la ville déterminent le climat et l’hygrométrie.
Le soleil se lève vers 6h et se couche vers 18h30. Il n’y a pas vraiment de saisons, mais la température oscille dans la journée (18-28 degrés C) et dans la nuit (7-15 degrés C). Le soleil peut intensément briller à midi, ce qui n’exclue pas le même jour la pluie ou la grêle. Il faut donc s’équipper pour ces variations climatiques.
Certaines personnes peuvent éprouver à cause de l’altitude quelques difficultés de respiration
au début de leur séjour.
Il n’y a pas de mouches ni de moustiques dangereux. Si vous n’envisagez pas de vous rendre dans la partie amazonienne de l’Équateur, vous n’avez donc pas besoin de vaccins contre la fièvre jaune ou la malaria.
Et toujours, la profusion tropicale des plantes et des fleurs.


Les transports en commun
Les taxis sont très bon marché: une course de l’aéroport à la maison coûte $ 28,-. Idéal pour vous faire conduire au coucher du soleil au Panecillo et contempler la vue sur Quito du Pim’s Restaurant.
Le trolleybus (“trole”) s’arrête tout près de la maison, Plaza Santo Domingo. Il passe fréquemment, emprunte des couloirs réservés et vous conduit pour $ 0,25 à quasiment tous les endroits qu’un touriste peut désirer voir. A chaque arrêt, un employé peut changer vos dix dollars pour que vous puissiez utiliser le distributeur de tiquets.
Le trolleybus est accessible aux handicapés en fauteuil roulant.
L’écovia, équipée de bus aux diésel, traverse Quito du sud au nord. L’arrêt La Marin se trouve au pied de la Loma Grande: endroit idéal pour commencer la promenade. Attention: au retour, une montée de 250 marches.


Les renseignements pratiques
Les paiements s’effectuent en Équateur en dollar américain.
L’eau courante est potable.
Le réseau électrique est en 110 volts. Ordinnateur portable et chargeur du GSM fonctionnent sur cette tension. Pour les appareils ne fonctionnant pas en 110 volts, il y a dans la maison un transformateur disponible.







quito login - overzicht